Physignatus lesueurii

Une jeune femelle se dore sur une branche

Le Physignatus lesueuri, cousin australien du Physignatus cocincinus, est de loin notre saurien préféré, et la popularité du cocincinus au détriment du lesueuri nous paraît injustifiée.

En effet, le lesueuri comprend tous les avantages du cocincinus, et quelques uns en plus : il devient très docile et manipulable, et ceci dès son jeune âge, même plus docile que son cousin cocincinus. Il ne se frotte pas le museau comme le cocincinus contre les vitres, ce qui entraine auprès de ce dernier souvent des séquelles et blessures irréaprables. Il est bien plus omnivore que ce dernier. Ajoutons à ceci que le lesueuri aime bien des hivers frais, ce qui se fera considérablement ressentir dans votre facture EDF. De plus, mais ça c’est personnel, il est plus beau et plus imposant, avec des couleurs plus variées et intéressantes. Ajoutons, finalement, que tous les lesueuri sont nés en captivité, car l’Australie a interdit tout export, alors que nombreux cocincinus, surtout ceux disponibles dans les boutiques reptiliennes, sont prélevés de la nature. Bref, vous l’aurez compris : la mode du cocincinus en cours en ce moment est tout à fait injustifiée.

Voici quelques conseil généraux pour sa maintenance :

Terrarium:

identique à celui pour le cocincinus. Il aime bien grimper et nager, comme ce dernier. Pour un couple, une hauteur et longueur de 1,5 mètres et profondeur de 60 cms sont suffisants.

Température:

Bien moins difficile que le cocincinus, il aime néanmoins se dorer sous une lampe. En été, prévoyez une PowerSun ou similaire ou un spot puissant afin d’obtenir une température maximale au point chaud de 39 degrés environ. Sous le bac d’eau, qui doit être grand, placez un tapis chauffant. Ceci aidera au maintient de l’humidité qui doit être haute, comme pour le cocincinus. En hiver et ceci pendant 2 à 3 mois, toutefois, vous ne laisserez en route qu’un néon afin qu’il connaisse de véritables saisons, ce qui provoquera la reproduction.

Hygrométrie:

Ici encore le leuseuri est moins difficile que son cousin. Un grand bac d’eau dans lequel il peut se coucher entièrement lui suffira, même si l’hygrométrie optimale qui est autour de 70 à 80% n’est pas atteinte.

Nourriture:

Insectes et rosés lorsque plus grand. Il adore les vers morios et les criquets, mais mange bien sûr aussi des grillons ou même des vers de terre. Certains individus aiment bien aussi des carottes râpées ou des fruits.