Anolis sabanus

Mâle adulte

Originaire d’une petite île des Antilles, l’île de Saba, cet anolis est parmi les plus beaux. Le mâle surtout, dont les particularités sont la gorge jaune qu’il exhibe avec fierté et ses tâches noires qui lui confèrent une allure de léopard.

L’anolis sabanus, au contraire de son cousin l’anolis carolinensis, doit être tenu dans une environnement tropical avec chaleur et humidité. Voici quelques éléments premiers.

Aspect et différence sexuelle

Femelle adulte et gravide

De taille légèrement plus grande à celle de l’anolis carolinensis, la femelle est néanmoins bien plus petite que le mâle avec 16 cms pour la première et 21 cms pour le second. La coloration de la femelle, surtout les tâches noires, ne sont pas ou peu présentes, et elle ne gonfle pas sa gorge jaune. Ses côtes sont légèrement vertes. La différence est difficile à décrire, mais très facile à observer (voir les photos). Les mâles étant très agressifs entre eux, il n’est pas possible d’en tenir plus d’un dans un même terrarium, excepté si la taille est conséquente (plus de 1 m de large et 1 m de haut). Certaines femelles sont très territoriaux également. Le mieux est de ne tenir qu’un couple. Les jeunes également s’élèvent mieux lorsqu’ils sont tenus individuellement.

Température et Hygrométrie

L’île de Saba est tropicale, souvent couverte de brume humide et chaude, rocailleuse et couverte de fougères tropicales. Il s’agit donc de reproduire cet environnement. Un fond de roches réelles ou artificielles et des plantes naturelles, surtout des fougères, placées en hauteur et au sol lui rendront service. L’hygrométrie devrait osciller entre 60 et 85%. La température ambiante minimale jour est 24 à 27 degrés, avec des points chauds de 30 à 33 degrés. La nuit, la température ne devrait pas déscendre en dessous de 20 degrés. Une brumisation quotidienne est indispensable.

Terrarium et substrat

L’anolis n’évoluera nulle part aussi bien que dans un environnement aussi naturel que possible. De réelles plantes placées dans de la vrai terre (mélange de tourbe et de terre horticole sans engrais) d’une épaisseur de 10 cms au moins afin que la femelle puisse y déposer les œufs. On pourra placer un tapis chauffant sous une partie du substrat afin de maintenir une température ambiante et augmenter l’humidité, encore que ceci ne soit pas nécessaire.

La taille du terrarium ne devra, pour un couple, être inférieure à 50 x 40 x 60 cm. L’anolis sabanus, surtout les mâles, étant timides, il faudra prévoir de nombreuses cachettes, par exemples des branches derrière lesquelles il peut s’abriter. Les femelles, moins craintives, viennent chercher leur nourriture de la main après un temps d’adaptation.

Alimentation

Insectivore, proies petites à moyennes. Petits: micro-grillons et drosophiles. Aiment parfois lècher des fruits.

Reproduction

Petit de quelques jours, taille queue comprise environ 3cms

La reproduction n’est en réalité pas difficile. Le mot d’ordre est: suivre les températures et l’hygrométrie comme indiqué ci-dessous, et laisser faire. La femelle pond environ tous les 2 semaines 1 à 2 oeufs légèrement entérrés (parfois jusqu’à 2 cms). Nous laissons les oeufs incuber dans le terrarium (temp entre 20 la nuit à 25 degrés le jour). Une fois les petits biens actifs et grimpant dans le terra, nous les enlevons pour les élever dans des petits terra individuellement. Chaque terra fait 30 x 30 x 30 cms. Seulement à 5-6 mois nous le mettons dans un terra plus grand.